EDITO

Présentation de la 49ème édition - AUX COULEURS DE L'EUROPE CENTRALE

" Le Festival Cordes sur Ciel met cette année le cap à l’est ! Direction l’Europe centrale, avec quatre pays à l’honneur : la Pologne, la Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie. Ces quatre pays appartiennent au groupe de Visegrad, une alliance historique mise en place en opposition au régime des Habsbourg.

La Mitteleuropa est une région géographique passionnante à explorer d’un point de vue musical. Liszt, Dvořák, Chopin, Bartók … tous ces compositeurs ont su mêler l’influence des musiques traditionnelles à un langage toujours singulier, innovant. Ce lien entre héritage et modernité est l’ADN même des musiques d’Europe centrale.

Le Festival Cordes sur Ciel donnera à entendre les grands noms du romantisme et de la modernité mais plongera aussi dans les racines baroques de ce répertoire. La musique du tchèque Zelenka, aussi expressive que virtuose, sera tout particulièrement à l’honneur.

La création contemporaine ne sera pas en reste, avec comme compositrice en résidence, la polonaise Agata Zubel, dont les oeuvres séduisent par leur imaginaire et leur expérimentation. Sans oublier qu’elle est aussi une chanteuse stupéfiante ! Nous irons également à la découverte d’un instrument aux sonorités fascinantes, le cymbalum, au coeur des musiques tziganes.

Comme chaque année, le festival se veut un brassage multiculturel de musiciens ; nous aurons ainsi la venue du quatuor polonais Meccore, à la cohésion et au dynamisme éblouissant, ou encore du pianiste tchèque Ivo Kahánek, au toucher bouleversant. Du côté des interprètes français, le pianiste Bertrand Chamayou sera à nouveau associé à la programmation, sans oublier la chanteuse Ambroisine Bré, les membres de l’Ensemble Linea ou le Quatuor Debussy.

Fidèle à son esprit, le Festival Cordes sur Ciel noue des correspondances avec les autres arts, de la littérature à la gastronomie. Vin hongrois et saucisson polonais seront à l’honneur !

Une semaine de festivités rythmée chaque jour par trois concerts :

• l’impromptu de midi : une performance de trente minutes dans un lieu insolite de Cordes, entrée libre

• le 18h : un concert d’une heure sans entracte pour plonger au coeur de l'oeuvre d’un compositeur ou au plus près d’un instrument.

• Le Grand Concert à 20h30 : un concert de deux heures, avec entracte, dans la magnifique acoustique de l’Eglise Saint Michel.

Antoine Pecqueur - directeur artistique

c'était pour 2020