Les Saqueboutiers - 16-07-21 - Mayragues (47).JPG

la 51ème édition du festival
du 23 au 29 juillet 2022

Une actualité brûlante et tragique est venue percuter la programmation de musique russe annoncée en début d'année par le Festival de Cordes sur Ciel. Nombreux sont les adhérents et amis à nous avoir fait part d'interrogations que nous partageons.

 

L’équipe, habitée par la conviction que la musique par sa dimension universelle et collective, est aussi un  instrument de paix, a cependant choisi de maintenir le propos annoncé pour cette 51ème édition, dans un programme élargi par le directeur artistique Antoine Pecqueur aux musiques slaves.

 

Parmi les compositeurs proposés certains sont d'origine russe, Chostakovitch, Rachmaninov, ou Scriabine, d'autres sont nés en Ukraine tels Prokofiev ou Runchak, d’autres encore sont citoyens du monde comme Stravinsky devenu américain après un long séjour en France ; ils sont avant tout des figures majeures de l'histoire de la musique occidentale et de notre patrimoine commun.

 

Les artistes invités à Cordes sont français, biélorusses, ukrainiens, russes et russo-lituaniens. Ils témoigneront avec force du rôle que la musique peut jouer, plus peut-être que toute autre forme artistique, pour créer des liens entre les peuples.

 

Nous vous attendons à Cordes sur Ciel l'été prochain pour célébrer la Paix.

                                                                                            Danièle Devynck, présidente

                                                                                             les membres du Bureau de l'ACADOC

                                                                                              et l'équipe du festival

Cet été le festival de Cordes sur Ciel mettra à l’honneur le patrimoine musical slave dont sont issues nombre de figures majeures. Parmi les plus grands compositeurs, on pourra ainsi entendre Tchaïkovski, Stravinsky, Runchak, Rachmaninov, Prokofiev… mais aussi des artistes slaves moins connus et contemporains. Au programme figureront également Beethoven, Haydn, Debussy… 

 

Nous invitons une compositrice russe en résidence, Elena Rykova, actuellement à l’université de Harvard comme doctorante et professeur de composition électro-acoustique. Elle sera également au théâtre du Colombier avec Aurélien Dumont pour conduire une académie de composition, CIEL ACADEMY, créée par l’Ensemble Linea en association avec le Festival (du 17 au 24 juillet).

Parmi les artistes accueillis, un jeune pianiste russe Roman Borisov, lauréat de plusieurs concours internationaux, la cymbaliste bielorusse Aleksandra Dzenisenia, qui nous fera découvrir son instrument entre musique traditionnelle et savante. 

 

Des musiciens français viendront partager leur passion de la musique slave, l’accordéoniste Elodie Soulard, qui a travaillé́ aux côtés du concertiste Yuri Shishkin, ou les jeunes formations Trio Pantoum et Quatuor Métamorphoses, l’occasion d’un partenariat entre le festival de Cordes sur Ciel et ProQuartet, le Centre européen de musique de Chambre.
 

Nous retrouverons avec bonheur la virtuosité et la sensibilité du pianiste Bertrand CHAMAYOU dans un programme PARIS au temps des ballets russes imaginé avec la comédienne Esther Comar. Après l’immense succès de l’an dernier, la mezzo-soprano Eléonore Pancrazi reviendra quant à elle pour un récital avec le jeune et brillant pianiste Virgile Roche.

 

Au-delà de la musique, on pourra découvrir des textes d’Anna Politovskaïa et Svetlana Alexievitch et le chercheur en géopolitique Lukas Aubin viendra à Cordes pour une conférence-concert Voyage dans l'histoire russe à travers le sport et la musique.

 

Venez à Cordes sur Ciel du 23 au 29 juillet,

 

et, en avant-première, le 19 juillet,  pour une soirée de musique médiévale qui renouera  avec les débuts du festival dédiés à la musique ancienne, à l’occasion des 800 ans de Cordes sur Ciel.

DSC_0406-Panorama - copie.jpg